Diagnostic immédiat

01.84.76.3333

Lundi au samedi, 9h/21h

Menu

Le gestionnaire des tâches sur Windows 10

Débloquer son ordinateur via le gestionnaire des tâches

Table des matières

Bonne lecture ! Vous aimez cet article ? Partagez le avec vos amis et vos contacts sur les réseaux sociaux :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le gestionnaire des tâches est un outil présent sur le système d’exploitation Windows depuis ses premières versions. Il est un outil privilégié, pour un utilisateur lambda, permettant de réaliser des vérifications et manipulations simples et d’agir sur le système en lui-même. Le grand public est régulièrement exposé au gestionnaire des tâches, ne serait que via la fameuse manipulation « Contrôle + Alt + Suppr.  » qui a sorti un grand nombre d’utilisateurs de problèmes informatiques simples ou de blocages têtus de leur système. Cet outil permet donc d’accéder à un certain nombre de paramètres et indicateurs de notre système, dont certains s’avèrent très utiles pour tout utilisateur souhaitant se dépanner ou entretenir son équipement.

Dans cet article, nous allons découvrir le gestionnaire des tâches sur Windows 10. Cet outil étant organisé par onglet, nous découperons notre présentation onglet par onglet.

En cas de difficultés sur un problème informatique, ou dans le cadre de votre utilisation du gestionnaire des tâches, nous sommes à votre disposition pour vous assister : consultez notre rubrique « Comment ça marche ? » pour découvrir notre fonctionnement !

 

Accéder au gestionnaire des tâches

 

Vous disposez de 2 manières principales d’accéder au gestionnaire des tâches.

La première est, comme précisé plus haut, de presser les touches Ctrl, Alt et Suppr (supprimer, ou delete en anglais) simultanément. Vous accèderez à un menu Windows, sur lequel il vous suffit ensuite de cliquer sur « Gestionnaire des tâches ».

La seconde est plus simple : faites un clic-droit de la souris en bas de votre écran, comme sur la capture d’écran ci-dessous, et cliquez sur « Gestionnaire des tâches ».

 

Accès simple au Gestionnaire des tâches

 

Si vous lancez le gestionnaire pour la première fois, il est fort possible que vous accédiez d’abord à une version simplifiée de ce dernier. Ce mode simplifié répond à l’utilisation la plus répandue du gestionnaire : la fin de tâche. En effet, l’outil nous permet de forcer la fermeture d’un programme en cours d’exécution. Ceci est particulièrement utile lorsqu’un programme bloque ou présente des problèmes, et que sa fermeture ne veut pas se faire ! Il suffit ici de sélectionner le programme que vous souhaitez fermer, puis de cliquer sur « Fin de tâche« . Pour accéder au gestionnaire des tâches complet, il suffit de cliquer sur « Plus de détails » en bas à gauche de l’outil.

 

Menu simplifié du gestionnaire

 

Le gestionnaire des tâches, en mode développé, propose 7 onglets, dont nous allons explorer le contenu dans les paragraphes ci-dessous.

 

Menu développé du gestionnaire

 

Processus

 

Au sein de cet onglet, probablement l’un des plus importants et intéressants du gestionnaire des tâches, il va être possible de consulter la sollicitation des différentes ressources du système, par les différents processus en cours d’exécution sur l’ordinateur. Chaque ligne représente un processus : en cliquant sur la petite flèche à gauche de chaque processus, il est possible de faire apparaître les différentes instances en cours d’exécution, par exemple si plusieurs fenêtres d’un même programme sont ouvertes. Chaque colonne représente un indicateur de performance.

Sur les lignes, le gestionnaire présente les processus classés en 2 grandes catégories :

Les applications : ce sont les logiciels à part entière, actuellement exécutés sur votre ordinateurs, et que vous utilisez. Ils sont généralement peu nombreux.

Les processus en arrière-plan : ce sont des programmes qui ne sont pas directement utilisés par un utilisateur. Ils servent à assurer des tâches récurrentes et la réactivité de l’ensemble des fonctionnalités de votre ordinateur. En d’autres termes, une partie d’entre eux sert à faire fonctionner d’autres programmes, et l’autre partie est formée de logiciels « secondaires », qui restent prêts à être exécutés, comme l’assistant Cortana par exemple.

 

Sur les colonnes, le gestionnaire présente les indicateurs de performance suivants :

Processeur : pourcentage de sollicitation du processeur

Mémoire : pourcentage de sollicitation de la mémoire vive (RAM)

Disque : pourcentage de sollicitation du débit de données maximal du disque dur

Réseau : pourcentage de sollicitation du débit de données maximal de la carte réseau

Processeur graphique : pourcentage de sollicitation du processeur graphique

Consommation d’énergie : estimation de l’impact sur la consommation d’énergie de l’ordinateur

 

Le menu « Processus » du gestionnaire des tâches

 

La lecture des informations présentées dans cet onglet permet de diagnostiquer des problèmes de lenteurs ou des dysfonctionnements affectant des éléments précis du système. Par exemple, il est possible de détecter des logiciels ou des processus particulièrement gourmands en ressources, que cela soit en mémoire vive ou de sollicitation du disque dur. Cet outil permet donc à un utilisateur ou un informaticien de préciser un diagnostic. Enfin, les nettoyages logiciels que nous proposons ont parmi leurs objectifs l’amélioration globale des performances de l’ordinateur, en optimisant les processus d’arrière-plan entre autres.

 

Performance

 

L’onglet performance est également un outil précieux de diagnostic et de dépannage informatique. Il permet de consulter l’évolution dans le temps (en remontant à 60 secondes) des indicateurs de performances décrits plus hauts, pour le système dans son intégralité. Cette fonctionnalité est particulièrement utile lorsque nous ne pouvons pas garder le gestionnaire des tâches devant nous lorsque nous procédons à des manipulations pour lesquelles nous souhaitons évaluer l’impact sur les performances de l’ordinateur (par exemple, pour un jeu).

 

Le menu « Performances » du gestionnaire des tâches

 

Historique des applications

 

Quand l’onglet « Performances » nous permet de remonter 60 secondes dans le temps, cet onglet nous permet quant à lui d’évaluer la sollicitation des ressources par des applications encore plus loin dans le temps. En effet, il est par exemple possible de consulter la durée totale de sollicitation du processeur par une application précise depuis 30 jours. Grâce à cette information, il est possible de traquer les applications qui ont des problèmes récurrents et stables de performance. Il est également possible de surveiller la consommation de données sur le réseau, information particulièrement utile lorsqu’un utilisateur souhaite optimiser sa bande passante, ou lorsqu’il utilise une connexion limitée en volume.

 

Le menu « Historique des applications » du gestionnaire des tâches

 

Démarrage

 

Cet onglet très intéressant propose de paramétrer les logiciels qu’un utilisateur souhaite voir se lancer automatiquement au démarrage de son ordinateur. Ceci est très important car certains logiciels peuvent impacter fortement le délai de démarrage, s’ils sont gourmands en ressources. Nous pouvons donc voir ici quel est l’impact de chacun des logiciels se lançant au démarrage : nous pouvons voir que Google Chrome est paramétré pour s’ouvrir automatiquement, et que son impact au démarrage est fort. Si je souhaite que ce logiciel ne se lance plus automatiquement, il me suffit de le sélectionner en cliquant dessus, puis de cliquer sur « Désactiver » en bas à droite.

 

Le menu « Démarrage » du gestionnaire des tâches

 

Utilisateurs

 

Cette section du gestionnaire des tâches est probablement moins utilisée que les autres : elle dresse la liste des utilisateurs actifs sur le système d’exploitation. En effet, lorsque plusieurs comptes utilisateurs existent sur un système, ils peuvent être accédés les uns après les autres. Lorsqu’un utilisateur se déconnecte d’un compte pour en rejoindre un autre, son compte n’est pas complètement arrêté : les différents processus et travaux en cours continuent de fonctionner en arrière plan. Cela signifie que lorsqu’un compte n’est pas totalement arrêté sur un ordinateur, celui-ci peut solliciter des ressources et affecter l’ensemble des performances. Depuis le gestionnaire, il est possible de déconnecter un compte utilisateur, en le sélectionnant puis en cliquant sur « Déconnexion » en bas à droite.

 

Le menu « Utilisateurs » du gestionnaire des tâches

 

Détails

 

Les 2 derniers onglets sont des sections présentant des données plus « bruts » mais également plus précises, sur les processus et performances de l’ordinateur. L’onglet « Détails » dresse la liste de l’intégralité des programmes en cours d’exécution (un processus peut être formé de différents programmes). Il les présente sous forme de ligne, et fournit en colonnes les informations suivantes :

Statut : il peut être « en cours d’exécution » ou « interrompu ».

Nom d’utilisateur : le nom du compte utilisateur sur lequel est ouvert le processus. Des utilisateurs comme « Service local » ou « Système » existent : ce sont des comptes spécifiques du système d’exploitation.

Processeur : niveau d’utilisation du processeur par le processus

Mémoire : niveau d’utilisation de la mémoire vive (RAM)

 

Le menu « Détails » du gestionnaire des tâches

 

Services

 

Pour terminer, les services sont les processus fonctionnant en arrière plan, au service de l’utilisateur ou d’un autre programme. Ils forment une masse de petits logiciels au service de l’utilisateur. Depuis le gestionnaire des tâches, et plus précisément depuis cet onglet, il est donc possible d’arrêter ou de redémarrer un ou plusieurs services très spécifiques, sans avoir à mettre fin au fonctionnement d’un logiciel dans sa totalité. La gestion des services est une tâche complexe que seul un expert du dépannage informatique peut réaliser, nous vous suggérons de ne pas modifier ces paramétrages si vous avez le moindre doute.

 

Le menu « Services » du gestionnaire des tâches

 

Nous en avons terminé avec notre présentation du gestionnaire des tâches sur Windows 10. Nous espérons que vous avez trouvé la réponse à votre question !

Si vous rencontrez des difficultés dans ces opérations ou que vous ayez besoin d’un dépannage informatique, prenez contact avec nous au 01 84 76 33 33. Nous réaliserons un diagnostic gratuit de votre problème, et pourrons vous proposer une prestation de dépannage. Nos interventions sont couvertes par une garantie « Dépanné ou Remboursé » et nos tarifs sont forfaitaires.

Article mis à jour le 8 octobre 2020

Vous avez aimé cet article ? Partagez le avec vos amis et vos contacts sur les réseaux sociaux !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Nagi Sioufi

Nagi Sioufi

Nagi Sioufi, président d’Ubikwi, est un entrepreneur dont la vision est d’exploiter les technologies avancées pour apporter des solutions innovantes aux besoins mal résolus des consommateurs.

restons en contact

inscrivez-vous a notre newsletter pour etre informé(e) de l’actualité du dépannage informatique !