L'actualité du dépannage informatique

Le gamer est un fan de jeux vidéo qui joue régulièrement sur console ou sur ordinateur. Il se livre à son loisir seul, il peut interagir avec les autres en réseau ou il s’intègre dans une communauté de millions d’autres adeptes. Le casual gamer ou joueur occasionnel est moins accro que le core gamer ou joueur passionné qui peut y passer énormément de temps.

Cette passion s’exprime à travers des ordinateurs très puissants dotés des derniers processeurs et cartes graphiques, et fortement équipés de périphériques (casques avec microphone, manettes, volants, etc.). Les casques de réalité virtuelle commencent à se diffuser et nécessitent des ressources encore plus gourmandes.

Le plaisir des gamers repose sur une totale fluidité des affichages et des mouvements et sur une instantanéité des temps de réponse. Les jeux dont la sophistication n’a plus de limites exploitent toutes les ressources de la machine pour assurer la meilleure immersion du joueur dans leur monde. Son accoutumance est leur indicateur de succès.

Mais ces machines puissantes peuvent défaillir et frustrer leur utilisateur qui ne peut plus avancer dans sa quête ou relever le dernier défi lancé.

Gamers : et si votre nouveau jeu ne fonctionne pas  ?

Le gamer est tout excité lorsqu’il déballe son nouveau jeu ou la nouvelle version de son jeu favori… mais les ennuis commencent et sa magnifique bécane rechigne à lancer le nouveau venu. Les symptômes varient de l’écran noir qui se fige au message d’erreur technique en passant par les lenteurs ou autres dysfonctionnements aléatoires.

L’analyse des caractéristiques techniques détaillées du jeu et de l’ordinateur peut certaines fois identifier rapidement l’éventuelle incompatibilité. Dans la plupart des autres cas, il faut souvent aller chercher le grain de sable qui bloque tout dans le paramétrage des différents composants : carte graphique, carte son, propriétés du jeu, etc.

Il arrive aussi que des conflits existent avec d’autres jeux ou applications. Il faut alors procéder avec méthode pour désinstaller progressivement toute source de conflit et identifier ainsi le perturbateur.

Et si votre jeu ne fonctionne plus ?

Le summum de la frustration du gamer est atteint lorsque le dysfonctionnement surgit à deux doigts du graal. Le jeu qui fonctionnait parfaitement défaille et plus moyen de terminer l’action en cours. C’est un peu comme la télé qui est parasitée au moment du dénouement du film !

Les problèmes du matériel ont tendance à significativement diminuer mais il ne faut pas totalement exclure l’unité qui chauffe trop car trop sollicitée ou la faiblesse mécanique d’un disque ou la défaillance d’une carte.

Cependant, la plupart des soucis qui surviennent, en apparence sans raison, sont la conséquence d’une raison qu’on ignore. Une réflexion sur les changements qui ont été précédemment effectués doit être menée : installation d’une nouvelle application ou d’un nouveau jeu, changement de paramètres, ajout d’un équipement, etc. Généralement, ce travail d’enquête méthodique permet d’identifier la cause et de résoudre l’anomalie.

Le risque des gamers : un ordinateur qui devient lent

Souvent, ce sont les lenteurs de l’ordinateur qui finissent par affecter le jeu et nuire à la fluidité de son utilisation. Ces ralentissements sont la conséquence de l’utilisation des ressources de la machine par plusieurs applications dont certaines sont actives à l’insu de l’utilisateur.

Nous avons tous été amenés à télécharger incidemment un module sans réaliser qu’il comptait s’installer durablement notamment en se relançant à chaque démarrage de Windows. Ces applications inutiles qui parasitent le processeur et la mémoire peuvent même certaines fois connaître des bugs et parasiter encore plus les ressources vitales rendues ainsi indisponibles pour les autres.

Le nettoyage de l’ordinateur  s’impose régulièrement pour éliminer ces perturbateurs. Cette cure de jouvence peut être menée par les usagers avertis dotés des bons utilitaires comme ccleaner par exemple ou par les conseillers Super Geek qui savent intervenir à distance pour réaliser ce genre de prestation  en prenant directement la main sur l’ordinateur.

 

Des périphériques qui ne sont plus ou qui sont mal reconnus

Il est difficile de profiter pleinement d’un jeu sans avoir un ou plusieurs périphériques : manettes, joystick, volant, casque avec microphone, équipement de réalité virtuelle, enceintes, etc.

Le « plug and play » a plus de vingt ans d’âge, une éternité dans le domaine des technologies, mais il lui arrive encore, certaines fois, de ne pas tenir ses promesses ! Le sarcastique « plug and pray » reprend alors du service et seuls les anciens bidouilleurs arrivent à s’en sortir en retrouvant leurs réflexes d’antan.

A l’époque du tout facile et du tout rapide, la frustration peut devenir explosive lorsque le périphérique, dernier cri, que vous venez d’acquérir joue au chat et à la souris avec votre système d’exploitation qui refuse de le reconnaître.

Certaines fois, ce sont deux équipements différents qui rentrent en conflit… D’autres fois, ce sont les pilotes (ces programmes informatiques qui expliquent à l’ordinateur comment communiquer avec le périphérique) qui sont périmés et qui doivent être mis à jour. Souvent, ce sont des paramétrages qui doivent adapter le périphérique à la machine.

Tous ces problèmes ont des solutions mais il est souvent inconcevable pour un gamer de devoir se passer de son équipement et d’attendre une réparation dans un magasin.

Quels que soient vos soucis techniques, les conseillers Super Geek sont à votre disposition pour vous accompagner, à distance, du lundi au samedi, de 10 heures à 21 heures. Ils peuvent résoudre immédiatement, sur un simple coup de fil au 3620, la plupart des problèmes qui se posent. Vous pouvez également passer par notre Tchat en ligne pour votre dépannage informatique.