L'actualité du dépannage informatique

Un mot de passe perdu ou oublié et c’est un ordinateur, une tablette ou un smartphone qui n’est plus accessible, c’est aussi souvent un compte avec des photos et des documents qui disparaissent virtuellement mais c’est de plus en plus fréquemment une application et toutes ses données qui se verrouillent sans le sésame égaré.

On nous dit qu’un mot de passe doit être compliqué pour qu’il ne soit pas piraté. On nous dit aussi qu’il faut le changer souvent et qu’il ne faut surtout pas l’écrire ! On nous dit tellement de choses mais on ne nous dit pas comment il faut faire pour s’en souvenir à coup sûr ! Des mots de passe, nous en avons de plus en plus, beaucoup trop ! Il y a aussi les anciens et ceux qu’on utilise peu qui par définition ne sont pas ancrés dans notre proche mémoire !

En attendant la généralisation des reconnaissances biométriques et des identifications grâce à notre empreinte digitale, notre visage ou même notre iris, nous devons encore gérer quelques situations de crises avec l’oubli ou la perte du mot de passe dont on a urgemment besoin.

La multiplication des mots de passe

Et pourtant, ces mots de passe sont censés nous protéger et mettre les différents volets de notre vie numérique à l’abri des pirates mal intentionnés. Chaque fournisseur de ressources numériques auxquelles nous souscrivons a besoin de valider notre identité avant de nous ouvrir les portes de son domaine. Chacun y va de ses contraintes en nous imposant par exemple de n’utiliser que des chiffres ou au contraire en nous demandant de les mélanger avec des lettres, d’utiliser des majuscules et des minuscules, d’avoir au moins un caractère spécial ou au contraire de ne pas en avoir. Il en faut entre 8 et 12 pour certains, exactement 4 ou 6 pour d’autres … Bref, aucune standardisation et au moins une bonne dizaine de combinaisons à retenir !

Certaines fois, l’affaire se complique car il faut se souvenir aussi de l’identifiant. Il nous faut alors le duo magique pour dire à la machine qui on est et prouver que c’est exact.

Associer un numéro de téléphone et une adresse email active à un compte

Dans le monde facile, l’identifiant est l’adresse email ou le numéro de téléphone car ils sont uniques. Lorsque le mot de passe est oublié ou perdu, il est alors renvoyé sur simple demande vers l’adresse email ou sous forme de sms vers le numéro de téléphone.

La grande majorité des pertes et oublis de mots de passe se résolvent ainsi. Un mot de passe temporaire, un lien pour modifier le mot de passe ou un code de déverrouillage sont envoyés par email ou par sms. Cependant, cette résolution facile n’est possible qu’à la condition d’avoir bien renseigné ces deux informations de façon préalable et bien entendu d’y avoir accès.

Mais si votre numéro de téléphone a changé et si votre email est vraiment très ancien et que vous ne savez pas comment y accéder, vous êtes alors ramenés à la case départ avec un problème déplacé.

Mot de passe oublié sans possibilités de récupération sur un téléphone ou par email

La complexité démarre lorsque la récupération facile n’est pas possible. La fonction du mot de passe étant de protéger l’usager légitime qui le connait de l’usurpateur qui ne le connait pas, la procédure de récupération doit réaliser le grand écart entre la réparation de l’oubli légitime et la poursuite de la mission de protection.

Certains fournisseurs prévoient lors de la création d’un compte des questions secrètes que l’usager doit renseigner en donnant en même temps les réponses qui sont évidentes pour lui et quasiment impossibles à trouver pour l’usurpateur potentiel : la marque de la première voiture, le nom de la rue où on habitait enfant, le nom du premier animal domestique, etc. La réponse exacte à ces questions est souvent la voie alternative pour la récupération de son mot de passe.

Il existe aussi des procédures plus complexes lorsque les informations d’état civil (nom, prénom, date de naissance) figurent dans le compte de l’utilisateur. La production d’une pièce d’identité peut être alors un autre moyen de confirmation. Il faut, bien entendu, qu’il y ait identité absolue entre les informations officielles et celles du compte inaccessible.

Les façons de faire des divers fournisseurs sont assez similaires en général et les différences proviennent plus de leur degré de rigidité dans le processus de vérification.

Comment accéder à nouveau à son compte Facebook

Nous sommes sur le scénario classique avec le renvoi des éléments permettant de réactiver le mot de passe soit par email soit par sms au numéro de téléphone que vous avez préalablement indiqué. Facebook a cependant une particularité qui joue ainsi sur le réseau : si vous avez défini des contacts de confiance, ceux-ci peuvent vous envoyer un code et un lien depuis Facebook pour vous aider à vous reconnecter. Les informations plus détaillées se trouvent dans ce lien.

Comment accéder à nouveau à son compte Google/Gmail

L’existence d’une adresse email à laquelle vous auriez accès est souvent la solution rapide qui débloque la situation. La connaissance d’anciens mots de passe et de la date de création peut aussi contribuer à une résolution positive.

Si vous aviez auparavant renseigné les questions secrètes, elles vous sont alors posées pour vérifier votre identité sachant qu’il est admis que vous doutiez ou ignoriez certaines réponses.

L’exécution de la procédure de récupération d’un compte est facilitée si vous vous connectez à partir d’un équipement habituel (ordinateur, tablette, smartphone), à partir de votre navigateur habituel et de votre lieu habituel. La présomption de votre identité est alors plus forte.

Les informations plus détaillées se trouvent dans ce lien.

Comment se connecter à Windows 10 lorsqu’on a perdu le mot de passe

Le compte qui permet de démarrer Windows 10 peut être un compte Microsoft ou un compte local. Le compte Microsoft est géré dans le cloud et est généralement adossé à une adresse email et à un numéro de téléphone. La procédure de récupération du mot de passe peut être menée à partir d’un autre équipement sur ce site où il suffit d’indiquer l’email ou le numéro de téléphone. Le changement du mot de passe est alors possible, relativement simplement, et le nouveau mot de passe peut alors être utilisé pour accéder à nouveau à l’ordinateur.

Par contre, lorsque l’accès se fait uniquement par le compte local, le mot de passe de celui-ci ne peut pas être récupéré par une procédure dans le cloud car il n’existe que dans l’ordinateur. Il existe alors la méthode officielle qui consiste à réinitialiser l’ordinateur en perdant toutes les données. Cela peut convenir pour des ordinateurs qu’on souhaite remettre en service sans se soucier de leur histoire passée.

Une méthode élaborée permet de modifier le mot de passe mais elle est généralement réservée aux geeks. Elle comporte une première étape dans laquelle il faut démarrer Windows à partir d’un DVD ou d’une clé bootable et accéder ensuite aux lignes de commandes pour remplacer le fichier utilman.exe par cmd.exe. La deuxième étape consiste à démarrer normalement avec le système Windows bloqué et d’utiliser l’astuce précédente pour exécuter le programme cmd.exe accessible à partir de l’écran d’accueil sans le mot de passe perdu. Il est ensuite possible d’accéder aux comptes des utilisateurs et de modifier le mot de passe. Nous avons identifié deux sites malins qui décrivent cette procédure de façon détaillée : malekal’s site et lebonantivirus.

Il existe aussi des logiciels payants comme Renee PassNow qui réalisent la même manipulation de façon plus simple.

Les conseillers techniques de Super Geek peuvent vous aider à retrouver ou réinitialiser un compte et/ou un mot de passe dans le cadre d’une prestation menée à distance au prix de 29,90 € TTC. Ils sont à votre disposition du lundi au samedi, de 9 à 21 heures au 01 84 76 33 33.