L'actualité du dépannage informatique

apercu-blog

Si la publicité hors ligne est longtemps restée cantonnée à des médias classiques, comme la télévision, les journaux ou les affichages dans les lieux publics, la publicité en ligne apparue avec Internet a fortement élargi le champ des possibles pour les annonceurs… et fait des utilisateurs d’Internet que nous sommes des cibles de messages distillés parfois de manières insistantes ou pernicieuses… Quel que soit son niveau de tolérance face à la publicité, tout le monde est confronté un jour à l’autre à une surcharge de publicités sur son ordinateur. Si les affichettes « Stop pub » sur nos boîtes aux lettres physiques tendant à se démocratiser, le blocage de la publicité sur Internet reste un défi quotidien.

 

Comment faire face aux publicités sur Internet ? Comment bloquer la pub sur son ordinateur ? Suivez le guide ! En cas de difficultés, n’hésitez pas à nous solliciter par tchat, ou par téléphone directement au 01 84 76 33 33 (prix d’un appel local).

Comment bloquer la publicité sur Internet

 

Les publicités sur Internet s’affichent presque partout. Que cela soit lors de recherches, d’une navigation sur un réseau social, en regardant des vidéos sur Youtube ou en parcourant des forums, des messages publicitaires s’affichent en permanence sous notre regard, ou se manifestent de manière bruyante. Le développement très rapide de l’utilisation d’Internet, et l’intérêt prononcé des annonceurs pour ce mode de communication puissant et personnalisé, ont pendant longtemps mis les utilisateurs sous une forte pression publicitaire lors de leur surf sur Internet. Rapidement, cette sur-abondance de messages a été contrôlée et jugulée afin de garantir davantage de lisibilité. Les publicités sont désormais très ciblées et les affichages insistants, comme les pages de publicité entières s’ouvrant de manière intempestive (aussi appelés pop-ups), ont tendance à se raréfier… sans jamais vraiment disparaître ! Comment bloquer les pop ups ? Il existe différentes techniques.

 

Utiliser un bloqueur de publicité

 

Les bloqueurs de publicité sont des outils très puissants qui se sont énormément répandus depuis environ 5 ans. Ils permettent d’empêcher l’affichage de pubs sur une page Internet donnée, ou en permanence lors de votre navigation. Ces logiciels fonctionnent comme des extensions sur le navigateur que vous utilisez, et doivent donc être installées depuis le “magasin d’extension” du navigateur ( chrome://extensions/ pour Google Chrome). Le logiciel de blocage de publicité le plus connu est AdBlock. Les publicités n’apparaissent plus, et les fameux “pop-ups” intempestifs ne viennent plus gâcher notre navigation ! Les bloqueurs de publicité vous permettront également de bloquer les pubs sur tous les sites, sur un site précis (par exemple, bloquer les pubs sur Facebook) ou à l’inverse, d’autoriser l’affichage de publicités en permanence ou sur des sites définis. Nous pouvons vous assister dans le paramétrage de votre blocage de publicités dans le cadre de nos prestations de dépannage informatique.

 

Le bloqueur de publicités AdBlock en action

 

Bloquer les pubs par email

 

Avant la généralisation des publicités affichées sur les pages Internet, la publicité indésirable par Internet, aussi connue sous le nom de Spam, a été le principal canal de leur diffusion. Aujourd’hui encore, d’après le site spamlaws.com, 14,5 milliards de spams et publicités indésirables sont envoyées par jour ! Cela correspond à 40% du trafic mondial d’emails. Pourquoi ce chiffre gigantesque ? Tout simplement car les effets de volume génèrent encore des revenus pour les professionnels du spam.

 

Pub ou arnaque ?

 

Il convient tout d’abord de distinguer la publicité (même indésirable car non sollicitée) des tentatives d’arnaque. Si la pub non sollicitée est gênante et doit être combattue, les escroqueries et arnaques par email doivent l’être encore davantage. Dans certains cas, il est facile d’identifier une arnaque, tant elles sont grossières ou décalées (ce qui n’exclue pas leur dangerosité et le fait qu’elles continuent à faire des victimes) : on vous propose de fortes sommes d’argent, on vous offre des cadeaux incroyables, ou l’on vous tente de vous attendrir avec des histoires tristes. Dans d’autres cas, la malice et la rigueur des escrocs sont bien plus développées : ils vont vous faire croire que vous recevez un email d’un ami, d’une entreprise, ou même de votre banque. L’email frauduleux peut vous proposer de cliquer sur un lien, d’ouvrir une pièce jointe, ou par exemple de réinitialiser votre mot de passe. Cette technique, appelée hameçonnage ou “phishing” en anglais, est à l’origine d’un très grand nombre d’escroqueries, contre lesquelles nous luttons au quotidien avec nos clients, dans le cadre de notre adhésion au service Cyber Malveillance du gouvernement.

 

5 règles pour ne plus recevoir de pubs ou de spams par email

 

Tout d’abord, il est très important de noter qu’il est très compliqué de rectifier une situation compliquée après des années de mauvaises pratiques. Nous sommes régulièrement sollicités pour endiguer des flots de spams et de publicités reçues par email par nos clients. Au quotidien, certains d’entre eux reçoivent des dizaines, voire des centaines d’emails leur proposant des programmes minceur, de la nourriture pour chat et autres produits, ou cherchent même carrément à les arnaquer (nous allons y revenir). Le problème est qu’une fois que ces situations se sont installées, il est très compliqué de revenir en arrière. Alors comment ne plus recevoir de pubs par email ?

 

Règle N°1 : utiliser une adresse email spécifique pour les comptes en ligne ou toute inscription à un système demandant mon adresse email. Cela peut paraître fastidieux de devoir gérer 2 adresses email, mais cette technique radicale permet d’isoler rapidement et efficacement le problème. En effet, votre email est une information précieuse : elle peut être revendue par des sites plus ou moins scrupuleux, à des banques de contact qui vendent ensuite ces données aux professionnels du spam. A chaque fois que vous laissez votre adresse email sur Internet, tout particulièrement sur des sites de faible confiance, une chance existe pour qu’elle finisse entre les mains de personnes décidées à vous inonder de courriers indésirables.

Attention : si vous faites le choix de dédier une adresse email à vos comptes en ligne et sur Internet, vous devez vous y connecter régulièrement et vous assurer que vous y accédez sans problème. En effet, l’accès à la boîte email est généralement un prérequis incontournable pour pouvoir réinitialiser un mot de passe.

Règle N° 2 : ne pas s’abonner aux newsletters indésirées. En France, il est illégal pour un annonceur de vous solliciter par email sans avoir recueilli votre autorisation. Il est donc interdit pour une entreprise d’envoyer un email à un particulier s’il ne s’est pas lui même inscrit à sa newsletter et lui a donné l’autorisation de lui écrire, et de lui envoyer des offres promotionnelles par email.

Règle N° 3 : se désabonner des emails non désirés (et les signaler comme Spam lorsque cela n’est pas possible).

Règle N° 4 : ne pas laisser son adresse email sur des sites publics et des pages accessibles à tous (comme des forums, ou des pages de commentaires par exemple). En effet, des logiciels automatisés ont comme seuls objectif de parcourir Internet à la recherche d’adresses emails (faciles à reconnaître) : ne laissez pas votre adresse traîner sur Internet !

Règle N° 5 : ne pas participer aux chaînes d’email (ceci est valable par email comme sur les réseaux sociaux !). Qui n’a jamais reçu cet email attendrissant invitant à diffuser une chaîne d’email pour venir en secours à un enfant malade ? Qui n’a jamais été tenté de partager avec toute sa famille et ses amis cette proposition alléchante d’une grande marque de lunettes de soleil, qui promet des réductions affolantes si vous transmettez leur email à 15 personnes ? Les chaînes d’email sont des pratiques apparues avec la démocratisation de la messagerie électronique. Au début toutes innoffensives, elles ont rapidement attiré l’attention de personnes intéressées à en tirer tous les bénéfices. En effet, ces chaînes d’email, dans la majorité des cas, incitent leur lecteur à partager un message intéressant pour diverses raisons, afin de diffuser discrètement une offre malhonnête, un programme malveillant ou secrètement récupérer de nouvelles adresses email. Nous ne rentrerons pas dans les détails du fonctionnement de ces procédés, mais soyez extrêmement vigilant sur le contenu de l’email que vous vous apprêtez à transmettre !

 

Filtre anti-spam : bloquer les spams

 

Les filtres anti-spam ont des fonctionnement très différents de l’un à l’autre. Aujourd’hui, la plupart des fournisseurs d’hébergement email (Gmail, Hotmail, Yahoo, etc) ont des filtres à spams intégrés, qui savent détecter un email indésirable, et le ranger automatiquement dans la catégorie “Spam”. Ces entreprises ont par ailleurs uni leurs forces à ce sujet, puisqu’elles collaborent ensemble en partageant des informations leur permettant d’interdire l’accès à leur réseau aux acteurs du spam (en créant et en alimentant des listes noires de serveurs, par exemple). Toutefois, ces filtres ne sont pas infaillibles et vont parfois laisser passer des emails indésirables. Il est alors important, en tant qu’utilisateur, de signaler ce message comme Spam. Cette information aide les filtres à mieux les détecter, et enfin un second message identique à celui que vous avez signalé sera automatiquement dirigé vers votre dossier Spam. Afin de signaler un spam sur Gmail, sélectionnez le message, et cliquez sur l’icône avec un point d’exclamation sur votre barre d’outils (voir capture d’écran ci-dessous). Le message disparaîtra de votre boîte de réception et sera transféré vers votre dossier Spam.

 

Signaler un email comme Spam sur Gmail

 

Un second outil de filtre anti-spam particulièrement efficace, surtout pour les entreprises, est celui de la validation de l’expéditeur : si un expéditeur vous adresse un email pour la première fois, il recevra une réponse automatique, lui demandant de renseigner un mot-clef (ou Captcha) afin de valider qu’il est bien un humain. Les envoyeurs massifs de spams ne pouvant bien évidemment pas procéder à cette opération au cas par cas, le nombre de spams est fortement réduit. Vous pouvez donc protéger votre boite mail avec ce type d’outils, l’un des plus connus étant Mail in Black.

 

Comment bloquer les publicités sur l’ordinateur

 

Il peut arriver que vous soyez exposé à une publicité directement sur votre ordinateur, sans que vous soyez en train de naviguer sur Internet. Des pop-ups peuvent par exemple se lancer automatiquement, ou des pages étranges apparaître soudainement. Certaines peuvent, par exemple, vous proposer une assistance technique, simulant un blocage de votre ordinateur, ou vous indiquant qu’une mise à jour payante doit être réalisée. Attention, ce genre de publicité signifie généralement que votre ordinateur est infecté. Nous vous recommandons de faire appel à un expert du dépannage informatique pour vous assister dans la suppression de cette menace et protéger votre ordinateur.

 

Les publicités sur les logiciels

 

Dans certains cas, vous voyez de la publicité dès le démarrage de votre navigateur : vous n’êtes même pas sur un site Internet, et des pubs apparaissent sur votre écran. Ces publicités sont généralement le signe qu’un programme malveillant abuse de ses droits dans votre ordinateur, ou que vous lui ayez donné l’autorisation sans vous en rendre compte.

 

Sur un navigateur

 

Vous ouvrez votre navigateur, et vous constatez que votre page de démarrage a changée. A la place, vous êtes dirigé vers un moteur de recherche, surchargé en publicité ! Ce problème touche beaucoup d’utilisateur : la plupart du temps, il est lié à l’installation d’extensions sur le navigateur, qui modifient les paramètres de ce dernier. Pour corriger ce problème, nous vous invitons à vérifier les extensions installées sur votre navigateur, et de désinstaller celles dont vous n’avez pas besoin.

 

Sur un logiciel que vous ne vous souvenez pas avoir installé

 

Tout le monde aime les logiciels gratuits ! Toutefois, il est bien connu que lorsqu’un logiciel est gratuit, le produit est… le client. De nombreux logiciels gratuits ou payants, même très répandus et tout à fait légaux, proposent lors de leur installation d’installer d’autres logiciels parallèlement sur l’ordinateur. Par exemple : vous téléchargez un logiciel vous permettant d’éditer des fichiers PDF gratuitement en ligne. Vous ne vérifiez pas chaque page de l’installation, et vous validez l’installation d’un petit programme antivirus, pas très connu mais chargé de promesses. Très souvent, ces petits programmes vont générer des publicités sur votre navigateur, ou s’accorder les permissions de modifier vos pages de démarrage par défaut, votre moteur de recherche par défaut, etc… Ils peuvent également impacter les performances globales de votre ordinateur, particulièrement lorsqu’ils s’accumulent. Pour retirer ces programmes, il vous faut vous rendre dans le panneau de configuration, puis les désinstaller. Dans certains cas, la désinstallation automatique de Windows n’est pas complète, et leur désinstallation nécessite une opération de nettoyage complet. Enfin, soyez prudents lors de l’installation de nouveaux logiciels sur votre ordinateur : les programmeurs redoublent régulièrement d’inventivité pour vous faire installer leur logiciel.

 

Nous espérons que ce mode d’emploi vous a permis d’identifier et de résoudre votre problème de publicités sur votre ordinateur ou votre navigateur. Si ce n’est pas le cas, nous pouvons vous proposer une prestation de dépannage informatique, garantie Dépanné ou Remboursé ! Nous proposons un diagnostic gratuit de votre problème. Nous proposons également un très large choix de prestations de dépannage informatique, que nous proposons partout en France, du lundi au samedi de 9h à 21h. Contactez nous au 01 84 76 33 33, ou demandez à être rappelé en cliquant ici, afin d’en savoir plus !

 

Disque dur qui tourne à 100% : les causes et les solutions

 

Article mis à jour le 3 octobre 2019

restons en contact

inscrivez-vous a notre newsletter pour etre informé(e) de l’actualité du dépannage informatique !