Diagnostic immédiat

01.84.76.3333

Lundi au samedi, 9h/21h

Menu

Les problèmes de disques sur Windows 10

Disque dur externe

Table des matières

Bonne lecture ! Vous aimez cet article ? Partagez le avec vos amis et vos contacts sur les réseaux sociaux :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Si les solutions de sauvegarde en ligne ont le vent en poupe, les périphériques de stockage locaux, très populaires depuis le début des années 2010, continuent d’être utilisés par un grand nombre de personnes souhaitant stocker des données localement, et pouvoir y accéder facilement. Les clefs USB et les disques durs externes sont donc toujours des outils fiables et intéressants permettant de sauvegarder un volume important de données, sans dépendre d’une connexion Internet, et sans l’abonnement parfois dispendieux à régler aux fournisseurs de stockage en ligne !

 

Il arrive toutefois qu’un disque dur externe, ou une clef USB, montre des signes de faiblesses, ou de retard à l’allumage. En effet, dans certains cas, ces périphériques ne fonctionnement pas correctement, laissant leur propriétaire bloqué dans son accès. Nous allons ici aborder 4 des problèmes de périphériques de stockage USB les plus couramment rencontrés sur Windows 10, et vous expliquer comment les résoudre. Nous vous donnerons également quelques conseils d’utilisation à la fin de l’article.

Différences entre disque dur et SSD

Tout d’abord, définissons quelques principes fondamentaux permettant de bien comprendre le fonctionnement des supports de stockage USB.

 

Un disque dur classique, interne à un ordinateur, fonctionne sur le principe d’un disque en rotation. Comme pour un disque classique (du 33 tours au DVD en passant par le CD), il tourne autour de son axe, et une tête de lecture est en charge de lire les données qui se présentent à elles. Naturellement, la vitesse de rotation d’un disque dur va directement influer sur le débit de données qu’il est en mesure de fournir. Ce type de disque, encore largement répandu et qui existe depuis les débuts de l’informatique grand public, est appelé un disque dur : il est un outil mécanique, peu cher et offrant un grand volume de stockage, et donc rentable. Toutefois, les disques durs classiques commencent à être sérieusement concurrencés par la mémoire Flash, qui forme les clefs USB que nous connaissons tous, et les SSD donc. Les disques durs ne sont pas capables d’offrir la même rapidité ni la même longévité que la mémoire Flash.

 

Un disque SSD, quant à lui, fonctionne sur le principe d’une mémoire pouvant être sollicitée en direct de manière logicielle (et non mécanique). Cela permet à ce type de support externe de fonctionner plus rapidement, de gérer les requêtes simultanées plus efficacement, et enfin et surtout de durer plus longtemps ! Ces avantages ont toutefois un coût additionnel, en baisse toutefois : compter 15 à 30% de plus pour un SSD que pour un disque dur classique.

 

Problème de disque dur : le disque dur ne s’allume plus du tout

 

La grande majorité des disques durs externes sont désormais auto-alimentés : leur énergie électrique provient du branchement USB qui les lie à l’ordinateur ou l’appareil auquel ils sont reliés. Certains disques durs doivent toutefois être alimentés par une prise secteur. Si le disque dur ne s’allume plus du tout et ne fait aucun bruit, et qu’il est alimenté par secteur, nous vous suggérons tout d’abord de bien vérifier les différents points d’alimentation.

 

Il est possible de détecter l’allumage d’un disque dur de 2 manières, auditive et visuelle. Tout d’abord, un disque dur fera du bruit (contrairement à un SSD qui, n’ayant pas de fonctionnement mécanique, ne dégagera pratiquement aucun son), lié à la rotation du disque et à l’action contre ce dernier de la tête de lecture. Ce bruit est comparable au bruit que peut faire votre ordinateur lorsqu’il est très sollicité. Ensuite, de nos jours, la plupart des modèles de disques durs externes proposent des diodes permettant de constater l’allumage du disque. Toutefois, il peut tout à fait être envisagé qu’un disque dur dont la diode s’allume correctement, ne fasse aucun bruit et présente un défaut matériel.

 

L’élément de diagnostic principal est donc le bruit et la vibration : si votre disque dur n’apparaît pas comme détecté sur votre ordinateur, si vous n’entendez strictement aucun bruit, et ne détectez aucune vibration émanant du disque lorsque vous posez votre main dessus, il est très probable que le problème soit matériel. Nous vous suggérons dans ce cas de vous tourner vers un prestataire de récupération de données. Ces opérations sont généralement coûteuses car un disque dur doit être ouvert en chambre blanche, c’est à dire un espace dans lequel aucune poussière ne peut venir détériorer le disque lorsqu’il sera ouvert.

 

Problème disque dur externe : le disque dur n’est pas reconnu par le PC

 

Votre disque dur semble s’allumer correctement (voir paragraphe précédent), mais votre PC ne réagit pas ! Votre disque dur n’est pas reconnu par l’ordinateur. Comment faire ?

 

Windows 10 gère les supports de stockage USB comme des outils “plug and play” : cela signifie que lors de leur premier branchement, les pilotes du disque sont automatiquement installés sur l’ordinateur, s’il ne dispose pas déjà de pilotes génériques permettant d’accéder au disque. C’est la raison pour laquelle, lors du premier branchement d’un disque sur un ordinateur, vous obtenez un message “Veuillez patienter pendant que nous configurons votre appareil”. Une fois installé, votre disque apparaît comme un périphérique, accessible depuis votre explorateur Windows. Si celui ci-n’apparaît pas, nous vous recommandons les vérifications et actions suivantes :

 

Vérification des ports USB

 

Une première vérification de base s’impose : vous devez vérifier que les branchements USB du côté de votre PC, ainsi que celui du côté du disque, soient correctement effectués. Nous vous suggérons de débrancher, et de rebrancher de chaque côté afin de pouvoir vérifier et “sentir” que le branchement se fait correctement.

 

Vérification du gestionnaire de disque

 

Une fois les branchements vérifiés, si votre disque dur externe n’apparaît toujours pas, rendez-vous dans le gestionnaire de disque. Pour cela, c’est très simple, il vous suffit de faire un clic-droit sur le menu Démarrer, puis de cliquer sur “Gestion des disques”.

 

Accéder à la gestion des disques par le menu Démarrer

Une fois dans la Gestion des disques, vous aurez à votre disposition la liste de l’ensemble des partitions de stockage qui sont actuellement connectées au PC, que cela soit une partition d’un disque dur interne, ou un support de stockage externe comme une clef USB.

 

L’outil de gestion des disques

 

La première information importante à vérifier ici est le système de fichiers, aussi appelé « format ». Le système de fichiers est un type de formatage de votre disque dur, qui permet d’indexer et d’organiser vos fichiers au sein du disque de manière différente suivant le type. Il existe plusieurs type de systèmes : NTFS (New Technology File System, le plus répandu sur PC), FAT32 (File Allocation Table, 32 bits), FAT16… En cas d’absence de système de fichier en place (très rare), ou en cas d’anomalie sur le système en place, le type de système précisé sera RAW. Nous verrons comment passer d’un format à l’autre dans le paragraphe “Problème de format du disque dur”.

 

Le disque dur externe est détecté mais n’est pas visible dans l’explorateur.

 

Votre disque semble bien s’allumer, il apparaît bien dans la liste des disques reliés à votre ordinateur dans le gestionnaire, mais impossible de le voir, et donc d’y accéder, dans votre explorateur de fichiers.

 

Tout d’abord, nous vous suggérons, si ce n’est déjà fait, de tenter de brancher le disque sur un ou plusieurs autres ordinateurs, afin de vérifier si le problème se présente sur chacun. Si le problème est général, nous vous recommandons de procéder à un test d’intégrité de votre disque dur, appelé test SMART. Nous vous recommandons de faire appel à un expert du dépannage informatique pour procéder à ce test. Ce test permettra de déterminer si la défaillance du disque a une origine matérielle ou logicielle.

 

Si le disque est reconnu sur un autre ordinateur, il est fort probable que le problème soit d’ordre logiciel. Nous vous recommandons alors, sur l’ordinateur sur lequel le disque ne fonctionne pas, de réinstaller manuellement le pilote du disque, ou d’installer un pilote alternatif. La aussi, si vous souhaitez être assisté dans ces opérations, n’hésitez pas à nous solliciter pour un dépannage informatique.

Problème disque dur : format du disque dur

 

Comme nous l’avons vu au paragraphe 2, les supports de stockage peuvent avoir plusieurs formats, aussi appelés “Systèmes de fichiers”. Ces différents formats sont l’héritage des différents systèmes informatiques créés et développés au fil du temps. Si aujourd’hui, les problèmes liés aux formats tendent à se réduire, il est fréquent de devoir procéder à une conversion du format d’un disque dur ou d’une clef USB.

 

Attention, les opérations suivantes vont, pour la plupart, formater votre disque et donc effacer les données qui s’y trouvent. Nous vous invitons à sauvegarder vos données avant ces manipulations. En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à notre service de dépannage informatique ! Nous intervenons partout en France sans frais de déplacement, du lundi au samedi de 9h à 21h.

 

Le format FAT32 est un format de disque dur externe utilisable sur Mac et Windows. Toutefois, ce format peut poser des problèmes d’utilisation lorsque le support est relié à un Mac.

 

Convertir un disque au format FAT32 en NTFS

 

Voyons d’abord comment transfobrmer une clef USB au format FAT32 en NTFS.

 

Convertir un disque NTFS en FAT32

 

Après avoir sauvegardé toutes les données stockées dans la clef USB, nous pouvons désormais lancer le formatage. Cette opération est possible depuis le menu Gestion des disques, mais également directement en faisant un clic-droit sur le support dans l’explorateur de fichiers.

 

Formater le disque depuis l’explorateur de fichiers

 

Ensuite, l’écran ci-dessous s’affichera. Il vous suffit de sélectionner le type de format que vous souhaitez mettre en place (ici, le format NTFS donc), puis de cliquer sur Démarrer. Vous pouvez également choisir un formatage rapide ou normal : un formatage normal procèdera également à une inspection du disque pour détecter les sections défectueuses (ce qui rallonge le processus). Sur des supports de type Flash (clefs USB ou SSD), cela n’a généralement que peu d’utilité.

 

Choix du format désiré pour le disque à formater

 

Un dernier message vous rappelant que les données seront effacées vous est présenté, il ne vous reste ensuite qu’à valider le formatage de votre support.

 

Et voila ! Votre nouveau support est désormais au format NTFS

 

Le disque est désormais formaté

 

Convertir un disque au format NTFS en FAT32

 

Pour procéder à cette conversion, il suffit de suivre le même chemin qu’au paragraphe précédent, en choisissant bien sur comme format cible le “FAT32”.

 

 

Quelques conseils pour éviter les pannes et les pertes de données

 

Sauvegarder régulièrement vos données

 

Il est bien connu qu’il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier. L’adage s’applique à une multitude de situations, y compris en informatique ! En effet, malgré la robustesse grandissante des différents outils de stockage, nous ne sommes jamais à l’abri du malheureux imprévu, de la catastrophe imprévisible qui vient nous séparer de nos données importantes. Même les plus grands acteurs du stockage de données en ligne dupliquent les données qui leur sont confiées, afin de garantir une disponibilité à grande vitesse d’une part, mais surtout de garantir la sécurité des données face à des imprévus. Catastrophe naturelle, virus, vol ou piratage, ou tout simplement casse matérielle : les raisons de perdre des données sont nombreuses !

 

Pour s’en protéger, rien de tel que de sauvegarder régulièrement ses données. Vous pouvez, par exemple, mettre en place une sauvegarde automatique de vos données, d’un support externe vers un ordinateur, ou vers un NAS. Vous pouvez également synchroniser des données de votre ordinateur ou d’un disque vers un espace de stockage en ligne (le Cloud). Nous pouvons vous accompagner sur vos besoins en sauvegarde de vos données, que cela soit à titre personnel ou professionnel. N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir davantage de renseignements !

 

Manipuler avec soin

 

Cette règle de base ne peut pas être rappelée suffisamment de fois : il arrive souvent que nous soyons séparé de nos précieuses données par un fil, ou une soudure manquante. Les supports de stockage physiques comme les disques durs externes, SSD, NAS et autres clefs USB doivent être manipulés avec soin. Ils sont sensibles aux chocs et aux liquides. Nous vous invitons à être particulièrement vigilant sur les connectiques USB et d’alimentation, qui peuvent défaillir et rendre le support inutilisable.

 

Ne pas brancher votre disque dur sur un ordinateur public

 

Enfin, les supports de stockage n’ont pas, pour la plupart, de système (ou de système efficace) les protégeant contre les intrusions, les piratages et les virus. Nous vous recommandons donc la plus grande prudence lorsque vous connectez votre ordinateur à un ordinateur public (par exemple, dans une bibliothèque. Les organismes mettant à disposition du public des ordinateurs interdisent de toute façon la connexion de support de stockage), en entreprise ou tout simplement à un ordinateur dont vous ne connaissez pas le propriétaire.

 

Si vous rencontrez des difficultés de connexion avec votre disque dur externe, une clef usb non reconnue, ou un SSD en panne, n’hésitez pas à nous solliciter ! Nos conseillers sont à votre disposition pour un diagnostic gratuit de votre problème. Nos prestations sont couvertes par notre garantie “Dépanné ou Remboursé”.

 

Article mis à jour le 22/09/2020

Vous avez aimé cet article ? Partagez le avec vos amis et vos contacts sur les réseaux sociaux !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Nagi Sioufi

Nagi Sioufi

Nagi Sioufi, président d’Ubikwi, est un entrepreneur dont la vision est d’exploiter les technologies avancées pour apporter des solutions innovantes aux besoins mal résolus des consommateurs.

restons en contact

inscrivez-vous a notre newsletter pour etre informé(e) de l’actualité du dépannage informatique !